Révolutionner la prise en charge des patients à travers la télémédecine

Les recommandations d’un panel international suggèrent l’utilisation des technologies numériques comme soins standards pour la prise en charge du diabète.

Points-clés

  • La clinique numérique/virtuelle pour le diabète (D/VDC) peut améliorer l’accès aux soins, réduire les coûts de traitement et améliorer les résultats cliniques et la qualité de vie des personnes diabétiques.
  • En février 2020, un panel d’experts s’est réuni lors de la conférence annuelle Advanced Technologies and Treatments for Diabetes pour examiner l’état actuel des technologies numériques du diabète (TDD) et de la télémédecine.
  • Cette revue résume la discussion du panel et souligne l’importance de la télésanté pendant et après la pandémie mondiale.

Les bénéfices des TDD et de la Télémédecine

  • Les TDD et la télémédecine se sont avérées être bénéfiques dans la prise en charge du diabète.
  • De nombreuses études, y compris les essais DIAMOND, HypoDE et CONCEPTT ont démontré l'efficacité de la mesure continue de la glycémie pour réduire l’hémoglobine glyquée (HbA1c), améliorer le temps passé dans la cible et réduire les épisodes d’hypo/hyperglycémie chez les patients atteints de diabète de type 1 (DT1) et de type 2 (DT2).
  • De plus, l’administration d’insuline par l’utilisation une pompe couplée à des capteurs avec une fonctionnalité prédictive de suspension à faible taux de glycémie révolutionne la prise en charge du diabète. 
  • Les nouvelles données récentes soutiennent les technologies de télémédecine comme une méthode alternative efficace pour la prestation de soins de santé.
    • Une étude contrôlée randomisée (ECR) menée auprès de 74 adultes atteints de DT1 a montré des réductions similaires du taux HbA1c sur 1 an parmi ceux en téléconsultation ou recevant une prise en charge standard (-0,17 % vs -0,07 % ; p = 0,60). Cependant, parmi ceux en téléconsultation, aucun épisode d’hypoglycémie et une satisfaction accrue des patients n’ont été rapportés.
    • Le programme D/VDC a démontré une amélioration significative (p < 0,001) du taux HbA1c jusqu’à 6 mois et une réduction de la détresse liée au diabète chez 740 adultes atteints de DT2 n’atteignant pas les objectifs glycémiques.
    • Une méta-analyse de 32 ECR (n = 5 108) a démontré une amélioration du taux HbA1c, de la glycémie à jeun et de la glycémie postprandiale à deux heures, ainsi qu’une amélioration des résultats néonataux chez les femmes atteintes de diabète gestationnel bénéficiant de la télémédecine par rapport aux soins standards.
  • Le programme D/VDC peut améliorer la prise en charge du diabète en :
    • surmontant l'inertie thérapeutique ;
    • réduisant les frais de transport ;
    • améliorant l’accès aux programmes de soutien et aux professionnels de santé (PS) ;
    • améliorant la gestion de la santé de la population ; et
    • fournissant des soins dans les zones rurales et les pays à faible revenu.
  • Bien que les outils/technologies existants offrent la base du développement du programme D/VDC, divers obstacles se trouvent sur son chemin :
    • Manque d’interopérabilité et de compatibilité des données entre les différents fabricants, les appareils tiers et les comptes logiciels pour une expérience utilisateur complexe.
    • Incompatibilité entre les TDD et les dossiers médicaux électroniques qui affecte l’efficacité, ce qui entraîne une surcharge pour les cliniciens.
    • Le manque de clarté sur la propriété et l’accessibilité des données médicales est un problème permanent.
    • L’insuffisance et l’incohérence dans le remboursement des PS pour les TDD entravent leur utilisation répandue.
    • La couverture d’assurance restreinte et les critères d’éligibilité stricts limitent l’utilisation des TDD chez les patients diabétiques.
    • Des preuves limitées étayent les résultats du programme D/VDC.
  • Ces problèmes doivent être traités par une étroite collaboration des parties prenantes. Des normes d’interopérabilité, de protection des données et de partage doivent être établies.

Référence :

  1. Phillip M, Bergenstal RM, Close KL, Danne T, Garg S, Heinemann L, Hirsch IB, Kovatchev B, Laffel LM, Mohan V, Parkin CG, Battelino T. The Digital/Virtual Diabetes Clinic: The Future is Now-Recommandations from an International Panel on Diabetes Digital Technologies Introduction. Diabetes Technol Ther. 28 septembre 2020 [Publication électronique avant impression]. doi : 10.1089/dia.2020.0375. PMID : 32905711.

Comment évaluez-vous votre expérience ?
Sur la base de chacun des aspects suivants allant de 1 (très faible) à 7 (très bien)
MAT-FR-2100515 - 02/2021

Sujets connexes

  • COVID-19{DB2F110C-1586-4953-89B8-989AEFDF635A}
  • Digital{5C28EEB8-BF0D-4909-AD37-2D1B21243462}
  • Innovation{14031EA7-E8E5-40EC-971D-8C6E10E4ADF6}

Contenus similaires