Quels sont les points clés pour la prise en charge de vos patients DT1 ?

Focus sur Thibault, 32 ans, chef de projet, diabétique de type 1.

Aujourd’hui, vous voyez en consultation Thibault, 32 ans, diabétique de type 1. C’est un chef de projet très pris par son travail. Souvent, les réunions durent plus longtemps que prévu et il lui arrive de sauter un repas ou une injection d’insuline.

Diabétique de type 1 depuis 19 ans

  • Traitement actuel :

Insuline basale : 24 UI/j
Insuline prandiale : 3 fois/jour (9, 12, 10 UI)
IPP pour RGO : 20 mg/j

  • Biologie :

IMC : 23 kg/m2
GAJ : 1,7 g/L (glycémies assez variables)
HbA1c : 8,2 %
% CV : 37,4 %
DFG : 83 mL/min/1,73m2
Microalbuminurie : +

  • Observations :

Célibataire, chef de projet dans le digital
Peu observant, mauvaise hygiène de vie, saute des repas
Plusieurs antécédents d’hypoglycémie sévère
CGM depuis 1 an

Prise en charge du patient diabétique de type 1 : que retenir du consensus ADA/EASD 2021 ? 1,2

Le diabète de type 1 est une maladie chronique nécessitant un suivi continu. Thibault doit, au moins une fois par an, venir vous voir en consultation pour évaluer : la tolérance et l’efficacité de son traitement, les facteurs de risques, la nécessité de l’inscrire dans un programme d’éducation thérapeutique et son éligibilité aux nouveaux traitements et dispositifs médicaux.
En cas de complications ou de déséquilibre du diabète, comme c’est le cas actuellement pour Thibault, cette fréquence doit être augmentée.

Les points importants à prendre en compte dans la gestion du diabète de Thibault sont les suivants :

    Les objectifs glycémiques de Thibault doivent être personnalisés et discutés au préalable avec lui. Pour déterminer ses objectifs, plusieurs facteurs sont à prendre en compte, comme : 

    Ces facteurs peuvent évoluer avec le temps.

    L’HbA1c est l’indicateur glycémique le plus souvent utilisé mais il ne donne pas d’information sur la variabilité glycémique. De ce fait, d’autres variables peuvent être utiles comme le temps passé dans la cible (TIR). Ce dernier a notamment été validé par le consensus ADA/EASD 2021. Voici ci-dessous un tableau récapitulatif des objectifs glycémiques selon les nouvelles recommandations de prise en charge des patients DT1.

Tableau des objectifs glycémiques pour la plupart des adultes DT1 validés par le consensus ADA/EASD 2021 1

VARIABLES

VALEURS CIBLES

HbA1c

< 7,0 %

Indicateur de gestion du glucose (GMI)

< 7,0 %

Glucose préprandial

80-130 mg/dL

Glucose postprandial (1-2 h)a

< 180 mg/dL

Temps passé dans la cible (TIR)

> 70 %

Temps passé en dessous de la cible (TBR)

 

  - Mesures et temps < 70 mg/dL (niveau 1 et 2 d'hypoglycémie)b

< 4 %

  - Mesures et temps < 54 mg/dL (niveau 2 d'hypoglycémie)b

< 1 %

Temps passé au-dessus de la cible (TAR)

 

  - Mesures et temps > 180 mg/dL (niveau 1 et 2 d'hyperglycémie)c

< 25 %

  - Mesures et temps > 250 mg/dL (niveau 2 d'hyperglycémie)c

< 5 %

Variabilité glycémique (% CV)d

≤ 36 %

    La pression artérielle de Thibault doit être surveillée régulièrement. 

    Valeurs cibles de PA :

    Thibault doit également être invité à minimiser les autres facteurs de risque cardiovasculaire tels que : le tabac, la sédentarité, la dyslipidémie, le manque de sommeil…

    Il est essentiel pour Thibault de surveiller sa glycémie régulièrement pour :

    De nouvelles technologies peuvent simplifier l’autogestion de la glycémie comme les outils de mesure continue. Ces derniers vous permettent également d’avoir accès aux données de vos patients à distance.

    Thibault possède justement un appareil de CGM. Est-il satisfait de son dispositif médical ? L’utilise-t-il correctement ?
    Il peut être nécessaire d’investiguer ces points et de lui rappeler de regarder régulièrement ses résultats afin de suivre ses écarts glycémiques et ses progrès au cours du temps.

    Le choix des dispositifs médicaux doit être basé sur les préférences de chaque patient et être en adéquation avec leur mode de vie. 


Découvrez l’essentiel des recommandations internationales pour la prise en charge de vos patients DT1.

a Un objectif de glycémie postprandiale de < 140 mg/dL peut être recommandé s’il peut être atteint en toute sécurité. Des objectifs plus élevés sont recommandés chez les personnes dont l’espérance de vie est limitée ou lorsque les inconvénients du traitement sont supérieurs à ses avantages. Chez certaines personnes présentant un risque particulièrement élevé d’hypoglycémie de niveau 3, il peut être nécessaire d’augmenter l’objectif glycémique pour diminuer le temps passé en dessous de la cible.

b L’hypoglycémie de niveau 1 est définie par une glycémie < 70 à ≥ 54 mg/dL ; l’hypoglycémie de niveau 2 est définie par une glycémie < 54 mg/dL. 

c L’hyperglycémie de niveau 1 est définie par une glycémie > 180 à ≤ 250 mg/dL ; l’hyperglycémie de niveau 2 est définie par une glycémie > 250 mg/dL. 

d Certaines études suggèrent que des objectifs plus faibles de % CV (< 33 %) offrent une protection supplémentaire contre l’hypoglycémie.

ADA : American Diabetes Association ; CGM : Mesure de la glycémie en continu ; CV : Coefficient de variation de la glycémie ; DFG : Débit de filtration glomérulaire ; DT1 : Diabète de type 1 ; EASD : European Association for Study of Diabetes ; GAJ : Glycémie à jeun ; GMI : Glucose management indicator ; HbA1c : Hémoglobine glyquée ; IMC : Indice de masse corporelle ; IPP : Inhibiteurs de la pompe à protons ; PA : Pression artérielle ; RGO : Reflux gastro-œsophagien ; TAR : Time above range ; TBR : Time below range ; TIR : Time-in-Range ; UI : Unité internationale.  

1. Holt, RIG et al. The Management of Type 1 Diabetes in Adults. A Consensus Report by the American Diabetes Association (ADA) and the European Association for the Study of Diabetes (EASD). Diabetologia. 2021 Sep 30:1-44.  
2. HAS. Guide – Affection de longue durée – Diabète de type 1 de l’adulte. Juillet 2007.