Une femme teste son taux de glucose avec un smartphone

Bénéfices de la MCG dans le suivi du DT2 chez l’adulte

Efficacité de la mesure continue du glucose chez les adultes atteints de diabète de type 2 traités par insuline basale

Cet essai clinique randomisé a démontré que chez les adultes atteints de diabète de type 2 mal contrôlé et recevant de l'insuline basale sans insuline prandiale, la mesure continue du glucose (MCG) a permis de réduire de manière significative les taux d'hémoglobine A1c (HbA1c) à 8 mois, en comparaison à la surveillance par glucomètre (BGM).

À retenir

  • Chez les patients atteints de diabète de type 2 et présentant un mauvais contrôle glycémique (taux moyen d'HbA1c, 9,1 %) recevant une insuline basale sans insuline prandiale :
    - L'amélioration du taux d'HbA1c à 8 mois était significativement plus importante chez les participants utilisant la MCG que chez ceux utilisant la surveillance par BGM.
    - L'amélioration plus importante dans le groupe MCG a été attribuée à l'augmentation du temps passé dans l'intervalle de glycémie cible de 70 à 180 mg/dl et à la réduction du temps passé à > 250 mg/dl et à la glycémie moyenne.

Pourquoi ceci est important ?

  • La mesure de la glycémie est essentielle pour une prise en charge sûre et efficace des personnes atteintes de DT2 utilisant l'insuline.
  • Comme le rôle de la MCG dans le DT2 utilisant des régimes d'insuline moins intensifs n'est pas bien défini, la présente étude compare la MCG vs BGM dans cette population.

Design de l'étude

  • Cet essai multicentrique, randomisé, en ouvert et en groupes parallèles, mené dans 15 centres aux États-Unis, a inclus des participants ne consultant pas un endocrinologue pour le diabète et a recruté des participants dans des cabinets de soins primaires.
  • Principaux critères d'inclusion : (1) Âge ≥ 30 ans, (2) diabète de type 2 traité par 1 ou 2 injections quotidiennes d'insuline basale à action prolongée ou intermédiaire depuis au moins 6 mois, (3) taux d'HbA1c mesuré localement de 7,8 %-11,5 %, (4) test de BGM autodéclarée en moyenne ≥ 3 fois par semaine, et (5) disponibilité d'un smartphone compatible avec le dispositif de MCG pour le téléchargement des données.
  • Les participants ont été répartis de manière aléatoire dans le groupe MCG ou BGM (ratio 2:1).
  • Résultat primaire : taux d'HbA1c à 8 mois, ajusté par rapport à la valeur de départ.
  • Principaux résultats secondaires : temps dans la plage de glycémie cible de 70–180 mg/dL, temps passé en  hyperglycémie à > 250 mg/dL, et une glycémie moyenne à 8 mois ajustée à la valeur de départ.

Principaux résultats

  • Sur les 237 participants, 175 ont été randomisés dans le groupe MCG vs BGM (n = 116 vs 59 ; âge moyen : 57 [intervalle : 33–79] ans ; HbA1c valeur moyenne de départ 9,1 % [intervalle, 7,1 %-11,6 %].
  • Résultats primaires :
    - Le taux moyen d'HbA1c (baseline: 9,1 % vs 9,0 %) a diminué à 8,0 % vs 8,4 % à 8 mois dans le groupe MCG vs BGM (différence ajustée de la baisse moyenne du taux d'HbA1c par rapport à la baseline : -0,4 %, intervalle de confiance [IC] à 95 % : -0,8 % à -0,1 % ; P = 0,02).
  • Principaux résultats secondaires :
    - Le pourcentage moyen de temps passé dans la cible de 70 à 180 mg/dL dans le groupe MCG par rapport au groupe BGM était de 59 % contre 43 % (différence moyenne ajustée : 15 %, IC 95 % : 8 %-23 % ; P < 0,001 ; équivalent à 3,6 heures de plus par jour).
    - Le pourcentage moyen de temps passé en hyperglycémie  >250 mg/dL était de 11 % vs 27 % (différence moyenne ajustée : -16 %, IC à 95 % : -21 % à -11 % ; P < 0,001 ; équivalent à 3,8 heures de moins par jour).
    - Tendance à la baisse de la glycémie moyenne sur 24 heures ; les moyennes de la glycémie moyenne étaient de 179 vs 206 mg/dL dans le groupe MGC vs BGM (différence ajustée : -26 mg/dL, IC à 95 % : -41 à -12 ; P < 0,001).
  • Autres résultats :
    - Parmi les participants dont le taux d'HbA1c initial était ≥ 8,5 %, il n'y avait pas de différence significative entre les groupes de traitement en ce qui concerne le taux d'HbA1c à 8 mois (P = 0,10).
    - Dans les analyses exploratoires de sous-groupes, il n'y avait pas d'interaction significative évaluant l'effet du traitement sur les taux d'HbA1c à 8 mois en fonction des niveaux des facteurs de départ.
    - Il n'y avait pas d'interaction significative de l'effet de la MCG sur les trois principaux résultats glycémiques secondaires en comparant le jour et la nuit.
  • Les analyses post hoc n'ont révélé aucune différence significative entre les groupes en ce qui concerne la dose quotidienne totale d'insuline ainsi que l'ajout ou la réduction d’antidiabétiques.
  • Dans les analyses exploratoires, les groupes ne différaient pas de manière significative en ce qui concerne la modification du poids corporel, de la pression artérielle ou du cholestérol à lipoprotéines non à haute densité.
  • Les effets indésirables observés étaient une hypoglycémie sévère (une dans chaque groupe) et une acidocétose diabétique (un dans le groupe MCG).
  • Dans le groupe MCG, le score moyen sur l'échelle de satisfaction SCG était de 4,1.

Limites

  • La durée du suivi n'a été que de 8 mois.
  • Quelques visites à 8 mois ont été effectuées virtuellement en raison de la pandémie de COVID-19 qui a fait que certains participants n'avaient pas de données HbA1c ou MCG à 8 mois.
  • Les participants avaient plus de contacts avec le personnel de la clinique que dans le cadre des soins habituels, ce qui limite l’extrapolation des résultats à la plupart des contextes de pratique clinique.
  • Le fait qu'environ un tiers du groupe MCG présentait encore un taux d'HbA1c > 8 % après 8 mois suggère que des approches plus agressives de la gestion pharmacologique auraient pu être bénéfiques.

Référence

Martens T, Beck RW, Bailey R, Ruedy KJ, Calhoun P, Peters AL, et al. Effect of continuous glucose monitoring on glycemic control in patients with type 2 diabetes treated with basal insulin: A randomized clinical trial. JAMA. 2021;325(22):2262–2272. doi: 10.1001/jama.2021.7444. PMID: 34077499.

Comment évaluez-vous votre expérience ?
Sur la base de chacun des aspects suivants allant de 1 (très faible) à 7 (très bien)
MAT-FR-2100515 - 02/2021

Sujets connexes

Contenus similaires