Date de publication :
01/02/2021

Le risque cardiovasculaire chez les patients PR

La polyarthrite rhumatoïde (PR) est une maladie inflammatoire chronique touchant les articulations et entraînant un handicap physique.1

Les patients atteints de PR ont un risque de maladie cardiovasculaire (MCV) et un risque de mortalité majorés par rapport à la population générale.2-3

Role de L'IL-6 dans les maladies cardiovasculaires

Le taux d'IL-6 est un indicateur de risque cardiovasculaire futur dans la population en générale.4 En effet, une augmentation du taux d’IL-6 induit une augmentation du risque d’évènements vasculaires futurs.5

L’IL-6, en tant que cytokine pro-inflammatoire, joue un rôle pro-athérogène en favorisant le dysfonctionnement endothélial, première étape de l’athérosclérose et de la rigidité artérielle.6-7 Par ailleurs, l’IL-6 est à la fois impliquée dans la formation de la plaque d’athérome et dans sa déstabilisation.6

Les concentrations élevées d’IL-6 entrainent une élévation chronique de la CRP et d’autres protéines de la phase aiguë de l’inflammation qui sont associés à une augmentation du risque cardiovasculaire.6-8

De même, il existe une étroite relation entre la concentration d'IL-6, et plusieurs facteurs de risque cardiovasculaires classiques tels que l’insulinorésistance, une concentration élevée de triglycérides, une faible concentration de cholestérol HDL, et une hypertension artérielle.8

Enfin, il a été démontré qu’une concentration élevée d'IL-6 est associée, de manière significative, à la mortalité chez les patients souffrant de maladies cardiovasculaires.9

Evaluation et prise en charge du risque cardiovasculaire (CV) des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde (PR)

Pourquoi évaluer le risque CV chez les patients atteints de PR ? 10-13

Le risque cardiovasculaire des patients PR doit être calculé et multiplié par x 1,5 par rapport à la population générale.10

  • Treat-to-target pour atteindre les objectifs thérapeutiques et mieux contrôler la PR. En réduisant l’inflammation, on réduit le risque cardiovasculaire.

  • Evaluer le risque cardiovasculaire en s’appuyant sur le modèle de prédiction SCORE (www.heartscore.org).

  • L’évaluation par échographie carotidienne et/ou fémorale de la charge athéromateuse et la mesure au scanner du score calcique sont recommandées pour éventuellement reclasser les patients à risque bas ou intermédiaire.

  • Gérer l'hypertension artérielle. Entreprendre un traitement antihypertenseur ou orienter le patient vers un cardiologue.

  • Recommander une thérapie à base de statines pour les patients à haut risque ou orienter le patient vers un cardiologue.

  • Gérer le diabète. Initier un traitement antidiabétique ou référer le patient à un PCP/endocrinologue.

Références :

1.  Scott DL, Wolfe F, Huizinga TWJ. Rheumatoid arthritis. Lancet. 2010;376(9746) : 1094–1108.

2.  Houge IS, Hoff M, Thomas R, Videm V. Scientific Reports. 2020;10 : 3593.

3.  Choy E. Understanding the dynamics : pathways involved in the pathogenesis of rheumatoid arthritis. Rheumatology (Oxford). 2012;51 : v3-11.

4.  Ridker PM, Rifai N, Stampfer MJ, Hennekens CH. Plasma concentration of interleukin-6 and the risk of future myocardial infarction among apparently healthy men. Circulation. 2000;101 : 1767–1772.

5.  Kaptoge S, Seshasai SRK, Gao P, Freitag DF, Butterworth AS, Borglykke A, et al. Inflammatory cytokines and risk of coronary heart disease : new perspective study and updated meta-analysis. Eur Heart J. 2014;35 : 578–589.

6.  Ridker PM. From c-reactive protein to interleukin-6 to interleukin-1. Circ Res. 2016;118 : 145-56.

7.  Guo F, Dong M, Ren F, Zhang C, Li J, Yang J, et al. Association between local interleukin-6 levels and slow flow/microvascular dysfunction. J Thromb Thrombolysis. 2014;37 : 475–482.

8.  Yudkin YS, Kumari M, Humphries SE, Mohamed-Ali V. Inflammation, obesity, stress and coronary heart disease : is interleukin-6 the link ? Atherosclerosis. 2000;48, 209–214.

9.  Su D, Li Z, Li X, Chen Y, Zhang Y, Ding D, et al. Association between serum interleukin-6 concentration and mortality in patients with coronary artery disease. Mediators inflamm. 2013; Article ID 726178.

10.  Jagpal A, Navarro-Millán I. Cardiovascular co-morbidity in patients with rheumatoid arthritis : a narrative review of risk factors, cardiovascular risk assessment and treatment. BMC Rheumatol. 2018;2 : 10.

11.  Agca R, Heslinga SC, Rollefstad S, Heslinga M, McInnes IB, Peters MJL, et al. EULAR recommendations for cardiovascular disease risk management in patients with rheumatoid arthritis and other forms of inflammatory joint disorders : 2015/2016update. Ann Rheum Dis. 2017;76 : 17–28. doi : 10.1136/annrheumdis-2016-209775.

12.  Mach F, Baigent C, Catapano AL, Koskinas KC, Casula M, Badimon L, et al. 2019 ESC/EAS guidelines for the management of dyslipidaemias : lipid modification to reduce cardiovascular risk : The Task Force for the management of dyslipidaemias of the European Society of Cardiology (ESC) and European Atherosclerosis Society (EAS). Eur Heart J. 2020;41 : 111-188.

13.  Cosentino F, Grant PJ, Aboyans V, Bailey CJ, Ceriello A, Delgado V, et al. ESC guidelines on diabetes, pre-diabetes, and cardiovascular disease developed in collaboration with the EASD : The Task Force for diabetes, pre-diabetes, and cardiovascular diseases of the European Society of Cardiology (ESC) and the European Association for the Study of Diabetes (EASD). Eur Heart J. 2019;41 : 255-323.

Comment évaluez-vous votre expérience ?

Sur la base de chacun des aspects suivants allant de 1 (très faible) à 7 (très bien)
La pertinence des informations/services :

Ce champ est obligatoire. Veuillez saisir une valeur.

La facilité pour obtenir les informations/services :

Ce champ est obligatoire. Veuillez saisir une valeur.

L'objectivité des informations :

Ce champ est obligatoire. Veuillez saisir une valeur.

MAT-FR-2100515 - 02/2021
Merci pour votre avis.

7000030330 - 02/2021