Les troubles cognitifs font partie des symptômes invisibles de la sclérose en plaques. Ces troubles entraînent des difficultés dans la vie quotidienne, familiale, sociale ou professionnelle, et ont un impact sur la qualité de vie des patients.

Des livrets de jeux cognitifs pour accompagner les patients

Les cahiers de jeux se composent de 2 parties :
1.    Une partie théorique et explicative sur le fonctionnement cognitif en question
2.    Une partie pratique avec des jeux permettant d’exercer la fonction cognitive et  de développer des stratégies pour faciliter son fonctionnement.

Ce livret s’adresse à tous les patients, il n’est personnalisé ni à leur propre mode de fonctionnement cognitif, ni à leurs éventuelles difficultés cognitives.

Les cahiers de jeux cognitifs

Livret de jeux cognitif pour stimuler la mémoire de travail.

Stimuler la mémoire de travail

La mémoire de travail est une mémoire de courte durée, qui permet de stocker une quantité limitée d’informations qui seront nécessaires à la réalisation d’une activité spécifique. 

Livret de jeux cognitif pour stimuler la mémoire épisodique.

Stimuler la mémoire épisodique

La mémoire épisodique est la mémoire qui enregistre les évènements personnels vécus, dans un contexte donné, avec l’impression pour le sujet de revivre l’événement initial lors de la récupération du souvenir. 

Livret de jeux cognitif pour stimuler la capacité attentionnelle.

Stimuler les capacités attentionnelles

L’attention fait référence à la capacité à être en alerte face à son environnement, à maintenir son attention durant la réalisation d'une tâche spécifique en dépit de ce qui se passe autour, ou à partager son attention sur plusieurs activités.

Livret de jeux cognitif pour stimuler la flexibilité cognitive.

Stimuler la capacité de flexibilité

La flexibilité cognitive est la capacité à passer d'une tâche cognitive à une autre, en fonction des exigences et de réfléchir à plusieurs possibilités à un moment donné pour résoudre les problèmes.

Livret de jeux cognitif pour stimuler l’inhibition.

Stimuler la capacité d’inhibition

Les capacités d’inhibition sont une série de mécanismes permettant la suppression des cognitions et des actions inappropriées, ainsi que la résistance aux interférences causées par l'information non-pertinente. Cette capacité est souvent comparée à un filtre ou un frein.

Livret de jeux cognitif pour stimuler la planification.

Stimuler la capacité de planification

La planification permet de structurer et d’organiser nos activités afin de permettre leur réalisation optimale et d’atteindre son but lors de la réalisation d’une activité. Bien planifier son activité nécessite ainsi d’anticiper et d’ordonner ses actions en fonction des priorités et des contraintes temporelles. 

Les troubles cognitifs dans la sclérose en plaques

Dans la sclérose en plaques, les difficultés cognitives sont fréquentes et peuvent apparaître précocement chez plus de la moitié des patients. Ces difficultés sont généralement légères à modérées et ne correspondent en aucun cas aux difficultés que l’on peut observer dans certaines pathologies du vieillissement. 

Ces troubles correspondent à des difficultés de l’attention, se manifestant par des difficultés de concentration et dans le suivi des activités qui nécessitent un traitement continu des informations. Elles se manifestent également par des difficultés de mémoire, tant à court terme qu’à long terme, en lien avec un ralentissement de la vitesse de traitement et d’enregistrement des informations. 

Ce ralentissement du traitement de l’information, problème cognitif central dans la sclérose en plaques, serait lié au processus physiopathologique de la maladie, en particulier l’atteinte de la gaine de myéline et la perte neuronale.

Ces troubles cognitifs peuvent être directement liés à la maladie et au phénomène de déconnexion de certaines régions cérébrales causé par les lésions cérébrales de la substance blanche. Néanmoins, ces difficultés cognitives peuvent parfois être davantage en lien avec la fatigue, des modifications de l’humeur, comme la dépression ou à la prise de certains médicaments.

Retrouvez plus d’informations sur la sclérose en plaques, pour les patients atteints de SEP et leurs proches, sur notre site web www.sep-ensemble.fr.